mercredi 20 janvier 2010

1350 tortues découvrent l’Océan Pacifique

Comme en 2007 et 2008, l’association Guatemala 96 a confié à Claudia et Cristina, deux amies guatémaltèques (de l'association Auge) une mission "éprouvante" : libérer 1350 petites tortues à Monterrico, le long de l’océan Pacifique. Elles sont parties les 4 et 5 janvier 2010 avec des membres de leur famille afin de lâcher dans l’océan les petites tortues olivâtres.

Cette année, trois collèges manceaux (Maroc Huchepie, Villaret et Les Sources) ont participé à la collecte pour un montant total de 1 130 €. L’argent a été remis fin novembre à l’association Guatemala 96.
Des panneaux remerciant les écoles ont été installés au Centre environnemental Cecon qui gère l’incubation des œufs de tortues.
Voici quelques images de l'opération de sauvegarde de ces reptiles en voie de disparition.
Pour chaque tortue libérée, le centre Cecon a remis un coupon à l'association (soit 1350 coupons qui seront ensuite remis aux élèves des collèges). L’an passé, 913 tortues avaient pu être libérées grâce au soutien des collège Maroc Huchepie et Amboise Paré. Sur les photos, on voit les petites tortues qui trouvent le chemin de l'océan et une tortue adulte qui est soignée par le centre.

Avant la libération des petites tortues dans l'océan, leurs œufs sont placés dans des nids artificiels. Sans ces nurseries, les œufs pourraient difficilement éclore. En effet, de juillet à octobre, tous les soirs, les tortues viennent pondre sur la plage, mais les œufs sont récupérés par des hommes pour être vendus après. Pour lutter contre cette forte prédation, le centre oblige les ramasseurs à remettre 20 % de leur collecte aux écogardes qui placent les œufs dans des bacs d’incubation. 50 jours après la ponte, c'est l'éclosion.
L'aide apportée par les collèges du Mans et l'association Guatemala 96 représentent 35 % de l'aide annuelle consacrée à la libération des tortues au Cecon !

Aucun commentaire: