samedi 15 mars 2008

Témoignage d’adhérents de l’association


Mi-mars, Patrick, Ghislaine, Candy et Franck ont effectué un séjour au Guatemala. Ils ont pu découvrir le pays en visitant de nombreux sites (lac Atitlan, Rio Dulce, le sites Maya de Copan et Quirigua, ascension de volcans,etc.). Mais ces nouveaux adhérents de l’association Guatemala 96 ont pu également voir le Projet La Perdrera. Ils ont pu rencontrer les enfants du projet dans le centre de soutien scolaire et partager une partie de foot avec eux.
Patrick nous livre quelques impressions.

"Le Guatemala est un pays de paradoxe. La particularité qui nous a enchanté est l'extrême gentillesse et générosité des habitants. On a envie que ce peuple accède à plus de prospérité car il le mérite. Paradoxalement, on a aussi envie que rien ne change, car la principale richesse des Guatémalteques est leur authenticité, chose hélas que nous avons nous perdue en France. Et ceci dans les 2 couches sociales que nous avons cotoyées lors de notre séjour. L'association Guatemala 96 nous a permis de découvrir le projet La pedrera. Dans ce petit bidonville, nous avons partargé des moments tres émouvants avec les enfants lors du soutien scolaire, ou lors d'un match de foot. Ces rencontres nous ont apporté une humilité qui ne devrait pas nous quitter. Elle nous ramène à notre réalité, celle d'avoir un confort de vie qui malheureusement nous semble toujours insuffisant. En résumé, heureusement qu'il y a encore des gens, comme Teresa, l'educatrice du bidonville, ou des associations comme Guatemala 96 qui gardent une vision humaniste."

Aucun commentaire: